Un engin explosif retrouvé sur une plage de Grande-Anse

Un piéton a eu la surprise de sa vie jeudi soir, alors qu’il a repéré un engin explosif industriel sur une plage à Grande-Anse, dans la Péninsule acadienne. La GRC ignore pour l’instant d’où provient l’engin, mais la police balaie d’un revers de main toute hypothèse voulant qu’il s’agissait d’une situation où quelqu’un avait l’intention de causer de dégâts majeurs.

«C’est un citoyen qui marchait sur le bord de la plage qui l’a trouvé», explique le caporal Jocelyn LeBouthillier.

Un périmètre de sécurité a été établi après que l’engin ait pu être identifié par le Groupe de l’enlèvement des explosifs de la GRC à Fredericton.

«Le détonateur était endommagé, alors il n’y avait pas de risque d’explosion. Le conteneur contenait encore de la poudre explosive cependant, donc un périmètre de sécurité a été établi. Personne ne pouvait rentrer sur les lieux.»

Une unité spécialisée a pu désamorcer l’explosif vers 22h.

«Il n’y a plus de danger pour la population.»

Le caporal LeBouthillier se fait rassurant. L’affaire fait encore l’objet d’une enquête, mais la GRC croit qu’il s’agit tout simplement d’un explosif utilisé par une entreprise de la région.

«On pense que c’est quelque chose qui a été porté par la mer, soit par un bateau ou une entreprise qui fait des travaux quelconques. On cherche encore à savoir s’il y a des entreprises qui font des travaux près du quai de Grande-Anse qui aurait pu se servir de quelque chose de semblable.»

«Si c’était quelqu’un avec de mauvaises intentions, ça aurait été ce qu’on appelle un explosif artisanal. Celui-là, c’est vraiment un explosif utilisé par des entreprises pour différentes raisons.»