Une guitare faite à la main brisée par un chariot d’Air Canada

C’est une guitare unique en son genre, un instrument que le musicien Rémi Claude Arsenault appelle son « meilleur ami ».

Mais la guitare Larrivée, faite à la main en Californie en 1978, a rencontré la fourche d’un chariot élévateur d’aéroport, laissant des trous béants dans la caisse de résonance de l’instrument.

Le guitariste de l’Île-du-Prince-Édouard affirme qu’il rentrait chez lui après le Festival irlandais de Milwaukee, où il a joué avec Natalie MacMaster ainsi que Donnell Leahy et sa famille, lorsque les dommages irréparables se sont produits.

M. Arsenault a dit qu’il était sans voix et qu’il avait le coeur brisé quand il a vu sa guitare. Il convient qu’un employé d’Air Canada était très sympathique, mais qu’il l’a informé que la compagnie aérienne pourrait remplacer le boîtier seulement, pas l’instrument.

Rémi Claude Arsenault a publié des photos de sa guitare inutilisable sur les réseaux sociaux. Les images ont été partagées des milliers de fois.

Une porte-parole d’Air Canada a déclaré que la compagnie aérienne examinait ce qui aurait pu causer les dommages. Le transporteur canadien soutient avoir contacté M. Arsenault pour s’assurer de disposer de toutes les informations qui permettraient une éventuelle indemnisation.