Études postsecondaires: Brian Gallant promet d’étendre la gratuité scolaire

Un gouvernement libéral réélu accorderait la gratuité scolaire à davantage d’étudiants du postsecondaire.

Brian Gallant s’est engagé, mardi matin, à faire passer le plafond d’admissibilité au programme de gratuité scolaire de 60 000$ à 70 000$ s’il est reporté au pouvoir le 24 septembre.

Depuis 2016, les étudiants dont le revenu familial brut est de moins de 60 000$ n’ont plus à payer de droits des scolarités pour fréquenter un collègue ou une université publique au premier cycle.

«Nous allons fournir plus d’appui financier aux familles à faibles et à moyens revenus pour les aider à aller à l’université et au collège chez nous, au Nouveau-Brunswick», a déclaré M. Gallant.

Le chef du Parti libéral s’est aussi engagé à indexer le nouveau plafond d’admissibilité selon l’inflation en plus d’améliorer le Programme d’allègement des droits de scolarité pour les familles mieux nanties.

Les libéraux n’ont pas précisé le coût de leur promesse dans leur communiqué de presse, ni le nombre d’étudiants qui pourraient en bénéficier.

Selon le parti, 6319 étudiants ont profité du programme de scolarité gratuite l’an dernier. Parallèlement, 1425 ont bénéficié du Programme d’allègement des droits de scolarité pour la classe moyenne.