Un gouffre apparu dans un parc de la Nouvelle-Écosse a cessé de s’agrandir

Un immense gouffre ayant en partie avalé un parc et un stationnement dans une petite ville de la Nouvelle-Écosse a, pour le moment, cessé de s’agrandir, selon les autorités, qui surveillent la situation de près.

La porte-parole de la municipalité d’Oxford, Linda Cloney, a indiqué dans un courriel que le gouffre mesurait maintenant 32,6 mètres sur 38,7 mètres, soit les mêmes dimensions que celles rapportées samedi.

Elle a ajouté qu’il y avait eu peu d’activité au cours des 24 dernières heures à l’exception de quelques petits glissements de terrain qui avaient arrondi les bords du trou.

Le gouffre, qui a englouti des arbres, des tables à pique-nique et une partie d’un stationnement voisin, est apparu en juillet au parc du Club des lions de la région d’Oxford.

Selon Mme Cloney, des fissures mineures continuent d’apparaître dans le stationnement et sont étroitement surveillées.

Cet impressionnant phénomène a attiré de nombreux curieux dans la localité, située à environ 30 minutes du Nouveau-Brunswick.