Le prix de l’essence à son plus haut depuis mai

Les conducteurs du Nouveau-Brunswick sont frappés par une autre hausse des prix à la pompe. Le litre de sans-plomb atteint son prix le plus élevé depuis mai.

La Commission de l’énergie et des services publics du Nouveau-Brunswick établit de nouveaux prix maximums des produits pétroliers chaque jeudi à 0h01. Cette semaine, le prix maximum de l’essence ordinaire libre-service est passé de 130,9 à 133,1 cents le litre.

À pareille date, l’an dernier, le prix maximum passait de 112,4 à 125,5 cents le litre, hausse provoquée par de puissants ouragans dans le sud des États-Unis.

Le litre de sans-plomb coûte ainsi environ 8 cents de plus qu’il y a 12 mois. Le propriétaire d’un véhicule ayant un réservoir d’essence de 50 litres paie 3,80$ de plus pour faire le plein.

L’analyste chez Gasbuddy, Dan McTeague, croit que le prix de l’essence au Canada pourrait hausser au cours des prochaines semaines si la saison d’ouragans en cours devient aussi violente que celle de 2017. Il surveille de près le progrès de la tempête tropicale Gordon, qui pourrait devenir un ouragan avant de frapper une région qui compte plusieurs raffineries d’essence au Mississippi et à Alabama.

Le prix du carburant diesel à ultra faible teneur en soufre a aussi subi une hausse, passant de 135 à 137,7 cents le litre.

Il en va de même pour le prix du mazout – qui a haussé de 2,7 cents – et du propane – qui a haussé de 1,3 cent -. Ils se situent à 122,8 cents le litre et 105,2 cents le litre, respectivement.