Chaleur: des déchets transformés en électricité!

Depuis le 14 août, la Commission de services régionaux Chaleur (CSR Chaleur) produit de l’énergie à partir de méthane au site d’enfouissement des déchets d’Allardville.

L’énergie produite au site d’enfouissement alimente les lignes électriques d’Énergie NB.

Selon la directrice du service de gestion des déchets solides, Stéphanie Doucet-Landry, les travaux d’installation de la génératrice et d’interconnexion au réseau d’Énergie NB ont été exécutés un mois plus tôt que prévu.

«Cela nous permettra de générer des revenus de production additionnels pour l’année financière 2018.»

Le projet permet à la CSR Chaleur de produire annuellement 6000 mégawatt-heures pour alimenter environ 135 foyers. Toute la production sera vendue à Énergie NB pendant une période de 20 ans.

Le président de la CSRC Chaleur, Jean-Guy Grant, se dit heureux qu’un tel projet puisse contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

«Ce projet produira de l’énergie propre et renouvelable et permt à la région Chaleur d’innover dans le domaine de l’énergie renouvelable.»

«La production d’énergie permettra à la Commission de services régionaux Chaleur d’engendrer de nouveaux revenus.Il y aura des profits tirés de la vente de l’énergie, ainsi que des économies au niveau de la facture de chauffage des bâtiments. On estime que le retour sur l’investissement sera de cinq à sept ans.»

Production d’électricité

C’est à l’aide d’une génératrice installée près de la torchère que le biogaz sera transformé en électricité.

Ce projet aidera Énergie NB à réaliser son objectif qui vise à ce que 40%  de son énergie produite dans la province le soit à partir de sources renouvelables d’ici 2020.

Le coût total des travaux au site d’enfouissement à Allardville, ainsi que  l’achat de la génératrice, est estimé à 3 150 442$.

À l’instar de la région Chaleur, d’autres régions dont Moncton, Edmundston et Fredericton, ont des installations de production d’énergie à partir des déchets.