Les libéraux veulent réduire les temps d’attente en santé

Les libéraux s’engagent à embaucher 340 nouveaux professionnels de la santé afin de réduire les temps d’attente s’ils sont réélus le 24 septembre.

Le parti de Brian Gallant veut notamment embaucher 90 nouveaux médecins, 50 nouvelles infirmières praticiennes, 40 nouvelles infirmières.

Le Parti libéral promet aussi de donner du travail à 80 infirmières auxiliaires supplémentaires et à 80 préposés aux bénéficiaires dans les foyers de soins.

Pour chaque catégorie de professionnels de la santé, la formation politique s’engage à enregistrer un gain net dans le système, malgré les départs à la retraite ou autres mouvements de personnel.

«Nous avons ajouté plus de professionnels et professionnelles de la santé à notre système au cours des quatre dernières années, et nous avons un plan afin de recruter de façon proactive et d’embaucher encore plus de médecins, d’infirmiers, d’infirmières et autres professionnels et professionnelles de la santé afin que nous puissions remédier aux temps d’attente dans notre système de santé», a déclaré M. Gallant dans un communiqué.

Le Parti libéral n’a pas indiqué dans son communiqué combien allait coûter cette promesse.

Parmi les 90 nouveaux médecins que souhaite embaucher le Parti libéral, 80 viendront pourvoir les 40 postes de médecins de famille et les 40 postes de spécialistes qui existent déjà dans le système, mais qui sont vacants.

Dix nouveaux postes de médecins généralistes seront créés pour les cinq centres de santé de soins non urgents qu’ont promis les libéraux plus tôt dans la campagne.

Les cinquante nouveaux postes d’infirmières praticiennes seront également créés dans ces centres qui seront situés à Moncton, Fredericton et Saint-Jean ainsi que dans deux régions indéterminées dans le nord de la province.

Les nouveaux postes d’infirmières, d’infirmières auxiliaires et de préposés aux bénéficiaires seront quant à eux affectés aux foyers de soins.

La semaine dernière, les libéraux ont promis de mettre en oeuvre une nouvelle stratégie de recrutement des professionnels de la santé en collaboration entre autres avec la Société médicale du Nouveau-Brunswick.