La construction en baisse dans la région Chaleur

La construction de maisons unifamiliales a diminué sur le territoire de la Commission de services régionaux Chaleur (CSR). Toutefois, la construction de maisons multifamiliales s’accentue, signe de la baisse démographique et d’une nouvelle clientèle en matière de logements dans la région.

Le service d’urbanisme de la CSR Chaleur a délivré 376 permis de janvier à août de cette année, pour une valeur de plus de 13 millions $. À la même période en 2017, 368 permis ont été délivrés par la CSR Chaleur pour une valeur de 15,3 millions $

De ces 376 permis de construction, 20 étaient pour des maisons unifamiliales pour une valeur de 3,2 millions $ , contrairement à 26 à la même période (janvier-août 2017) pour une valeur de 5,4 millions $.

«Le nombre d’habitations unifamiliales est un indicateur pour avoir le pouls économique. C’est un constat dans la région ces dernières années. Par contre, il se construit de plus en plus de maisons multifamiliales. À date, on a deux nouvelles constructions d’habitations multifamiliales contrairement à aucune en 2017.»

«On remarque qu’une nouvelle clientèle se développe qui recherche des habitations plus petites et plus faciles d’accès», de souligner M. Bouffard.
Au niveau de la construction d’habitations multifamiliales, les municipalités de Beresford et de Petit-Rocher s’en tirent mieux que les autres municipalités que dessert le service d’urbanisme de la CSR Chaleur.

«On a de beaux logements qui se construisent dans la municipalité. Ces logements répondent aux besoins d’une certaine clientèle. On a de plus en plus de personnes qui vendent leur maison pour vivre dans des logements multifamiliales », de déclarer le maire de Beresford, Jean-Guy Grant.

«On offre plusieurs services à l’intention de différents groupes d’âge. Par exemple, on est en train d’aménager des stations d’exercices pour les aînés dans notre parc du mieux-être.»

Le secteur commercial en plein essor

M. Bouffard confie que le secteur commercial a connu une importante augmentation de janvier à août 2018 comparativement à la même période en 2017. Au total, 11 permis ont été délivrés par le service d’urbanisme pour une valeur de 1,3 million $.

«À la même période en 2017, on a délivré douze permis pour une valeur de 470 000$. Par contre, au cours des huit derniers mois, quatre permis ont été délivrés dans le secteur industriel pour une valeur de 3 098 752$ contrairement à 3 506 628$ à la même période en 2017.»