Ouragan Florence: le temps commence à manquer pour se mettre en sécurité

Ceux qui souhaitent échapper à la puissance destructrice de l’ouragan Florence commencent à manquer de temps.

La région du sud-est des États-Unis vers laquelle fonce la tempête monstrueuse est habitée par quelque dix millions de personnes.

Les vents générés par Florence ont chuté à 175 kilomètres/heure maintenant qu’elle s’approche de la Caroline du Nord, ce qui en fait un ouragan de catégorie 2, mais les météorologues préviennent que son champ de vent est si immense qu’il risque de pousser l’océan loin dans les terres.

Jeff Byard, un responsable de l’agence fédérale de gestion des urgences (FEMA), a demandé aux résidants s’ils préfèrent être frappés « par un train ou par un camion de ciment ».

En début de journée jeudi, Florence se trouvait à environ 275 kilomètres à l’est-sud-est de Wilmington, en Caroline du Nord, et à environ 355 kilomètres à l’est-sud-est de Myrtle Beach, en Caroline du Sud. La tempête se déplaçait vers le nord-ouest à 20 kilomètres/heure.

Des vents ayant la puissance d’un ouragan étaient ressentis à 130 kilomètres de son oeil et des vents ayant la puissance d’une tempête tropicale à 315 kilomètres.

Le Centre national des ouragans, à Miami, calcule maintenant que Florence touchera terre en milieu de journée vendredi, près de la démarcation entre les deux États. Elle devrait alors s’immobiliser pendant un moment, générer une onde de tempête de près de quatre mètres et déverser jusqu’à 75 centimètres de pluie sur la région.

Des inondations catastrophiques pourraient menacer des résidences, des entreprises, des installations agricoles et des sites industriels.

Le météorologue Jeff Masters a prévenu que des dommages d’environ un milliard de dollars sont possibles si Florence touche terre en tant qu’ouragan de catégorie 1, avec des vents de moins de 160 kilomètres/heure. L’eau fait plus de victimes que le vent lors d’ouragans, et la pluie et l’onde de tempête rendent Florence très dangereuse.

On ne sait pas exactement combien de gens sont partis, mais plus de 1,7 million de résidants des Carolines et de la Virginie avaient reçu l’ordre d’évacuer. Les transporteurs aériens ont annulé au moins un millier de vols dans la région. Deux géants de la rénovation résidentielle, Home Depot et Lowe’s, ont activé des plans d’urgence pour approvisionner leurs entrepôts en génératrices, en eau embouteillée et en sacs de déchets avant et après la tempête.

Les responsables ont prévenu que des milliers de personnes pourraient être privées d’électricité pendant plusieurs semaines.