Meurtre à Eel River Dundee: les ossements de la victime identifiés

Le Groupe des crimes majeurs de la GRC confirme que les ossements humains retrouvés à l’extérieur de la résidence de Brigitte Pelletier, sur la rue Splude à Eel River Dundee en juillet, sont bel et bien ceux de la femme âgée de 54 ans portée disparue depuis l’été.

À la suite de la découverte des ossements, ceux-ci avaient été envoyés dans un laboratoire aux fins d’expertise. Les résultats sont sortis positifs pour Mme Pelletier.

Il semblait en effet clair que la victime avait été identifiée dernièrement, l’avis de décès de Mme Pelletier ayant notamment été publié il y a quelques jours à peine. On y fait notamment mention que cette dernière est décédée le 18 juin. Sans entrer dans les détails, on y fait mention d’un décès «tragique» survenu dans des circonstances «inattendues» et «horribles».

Porte-parole de la GRC, Jullie Rogers-Marsh, ne peut toutefois confirmer à ce stade-ci de l’enquête s’il s’agit bien de la date officielle du décès de la victime.

«Nous sommes intervenus le 28 juillet à la résidence de Mme Pelletier pour effectuer une vérification et par la suite, nous avons arrêté son conjoint. On ne peut confirmer à ce moment-ci une date exacte pour le décès. Ce sont sûrement des détails qui seront révélés en cour éventuellement», indique-t-elle, notant que le dossier est entre les mains du procureur.

Le conjoint de Mme Pelletier, Gilles Moreau, âgé de 56 ans, a été appréhendé puis mis en état d’arrestation en lien avec ce décès. Il fait actuellement face à des accusations de meurtre au premier degré. Dans le libellé de l’accusation, on indique que le drame se serait déroulé entre le 10 juin et le 28 juillet.

M. Moreau a comparu en cour la semaine dernière. Il est actuellement détenu au Centre Hospitalier Restigouche où il subit une évaluation psychiatrique. Il doit comparaître de nouveau au Palais de justice de Campbellton le 5 octobre.

Les funérailles de Mme Pelletier auront lieu jeudi en l’Église Sainte-Trinité d’Eel River Dundee.