«On n’est pas des vendus» – Kevin Haché

Le candidat progressiste-conservateur dans Caraquet, Kevin Haché, a réagi en soirée à la déclaration de son chef sur une possible coalition avec un tiers parti, y compris l’Alliance des Gens.

Il a d’entrée de jeu tenté de mettre les propos de Blaine Higgs dans leur contexte. «Je pense que ses propos étaient assez généraux et qu’ils ont été interprétés de façon spécifique par les médias», a-t-il dit.

La question posée à Blaine Higgs, jeudi en point de presse, portait effectivement sur une éventuelle coalition avec l’Alliance, le Parti vert ou le Nouveau Parti démocratique.

Toujours est-il que les trois partis ont clairement été mentionnés, un à un, dans la question et que la réponse de Blaine Higgs était elle aussi très claire.

Kevin Haché croit que Blaine Higgs a raison de faire preuve d’ouverture à l’égard des autres partis qui ont quelque chose à contribuer, peu importe leur couleur.

Il se dit prêt à collaborer avec Kris Austin ou tout autre leader…sauf si c’est pour faire quoi que ce soit qui fera reculer les droits linguistiques de la minorité francophone.

«Ça, ça ne sera jamais négociable. (…) On va certainement écouter des choses qui peuvent faire avancer la province. Mais pas des choses qui vont nous faire reculer en tant que francophones et Acadiens ou qui va faire reculer la province.»

Si Blaine Higgs finit par s’asseoir avec Kris Austin pour collaborer avec lui, cela n’engagera «pas du tout» les progressistes-conservateurs à endosser le programme de l’Alliance des gens, argumente-t-il.

Il dit avoir remarqué que certaines personnes sont «peut-être parties un peu en peur» en traitant les progressistes-conservateurs de «vendus» sur Facebook après que les propos de Blaine Higgs ont été rapportés par l’Acadie Nouvelle.

«On n’est pas des vendus. On va être là, on va se défendre et on va se tenir debout», lance-t-il.