L’U de M impose un règlement strict sur l’usage de cannabis

Dans deux semaines, les étudiants de l’Université de Moncton pourront consommer du cannabis sur leur campus… mais pas partout et pas n’importe comment.

L’université acadienne a dévoilé lundi sa politique d’encadrement du cannabis en vue de la légalisation du 17 octobre. Il sera interdit de fumer la substance partout sur le campus.

En revanche, il sera possible de la consommer (sous forme de nourriture, huile, etc.) dans les logements privés gérés par le service du logement, sans toutefois la fumer. Il est possible d’entreposer la substance dans un logement, à qui condition qu’elle soit placée dans un espace sûr et hors de portée de toute personne n’ayant pas l’âge légal.

La consommation de cannabis est complètement interdite à bord d’un véhicule, qu’il soit stationné ou non, dans les rues et aires de stationnement et dans les lieux publics sur les trois campus de l’Université.

La politique ne permet pas la promotion du cannabis ni sa culture sur les campus. Ce nouveau règlement rappelle qu’il est proscrit de consommer la drogue sous l’âge légal de 19 ans.

Une longue série de sanctions possible l’accompagne: éviction et reprise du logement universitaire, saisie du cannabis, interdiction d’accès au campus ou encore plainte au ministère de la Justice et de la Sécurité publique.

À noter que le règlement adopté par l’institution acadienne est plus permissif que celui de l’Université Laval qui interdit complètement l’usage du cannabis, à la fois sur son campus, et lors d’activités universitaires qui se déroulent à l’extérieur du campus.