Il trouve un homard bleu… dans son dernier casier de la saison

Un homardier de la région de Kouchibouguac a capturé un homard bleu de taille market, mardi matin au quai de Loggiecroft.

Denis Guimond levait ses casiers pour la dernière fois de la saison, vers 8h, quand il a trouvé le crustacé unique.

«Ça s’est juste adonné que c’était ma dernière trappe de l’année. C’était la dernière que j’avais à l’eau», a-t-il affirmé en riant, mardi.

Selon les océanographes de la Lobster Institute de Maine University, seulement un homard sur deux millions est bleu.

La couleur est causée par une mutation génétique qui provoque une surabondance de la protéine responsable de la pigmentation bleue de la coquille.

«Moi, c’était mon premier!», mentionne le pêcheur de Kent-Nord.

Le homard de M. Guimond est d’autant plus unique qu’il a réussi à croître jusqu’à un poids de plus de deux livres.

Le homard sera transporté puis conservé à l’Aquarium et Centre marin du Nouveau-Brunswick, à Shippagan.

«C’en est un gros jumbo. À Shippagan, ils en ont seulement des petits, semble-t-il», mentionne Albert Hébert, un collègue de M. Guimond.

Guimond pêche depuis 18 ans à partir du quai de Loggiecroft. Son père et son frère sont aussi pêcheurs.