Un nouveau millionnaire à Shippagan

Peu de gens peuvent se vanter d’être devenu millionnaire deux fois. Pourtant, Alain Guay estime revendiquer cet exploit. Le premier million, c’est quand il a épousé «la plus belle fille de Pointe-Canot» il y a 42 ans, affirme-t-il. Le deuxième est dans son compte bancaire depuis quelques jours.

Le résident de Shippagan a eu tout un coup de chance quand il a remporté 1 million $ en grattant un billet Ultra. C’est le deuxième lot d’importance distribué par Loto Atlantique dans la région en moins d’une semaine, après qu’un couple de Saint-Irénée, près de Tracadie, a remporté 625 000$ à la loterie Gagnants à vie.

Cet habitué de la Lotto 6/49 a acheté deux billets Ultra, une loterie à gratter. Le premier n’a pas été bon. Le deuxième par contre…

«J’ai vu que j’avais gagné un montant. J’espérais 100$. J’étais content. Mais là, wow! C’est hallucinant», a révélé l’heureux gagnant, quelques instants après avoir reçu son chèque symbolique des mains des dirigeants de Loto Atlantique, mardi.

Visiblement nerveux devant famille, amis et autant de caméras qui voulaient immortaliser le moment, l’ancien mécanicien à la brasserie Molson âgé de 66 ans et sa conjointe Geneviève Benoît prévoient réaliser quelques voyages, améliorer la résidence dans laquelle ils demeurent depuis maintenant trois ans et voir la suite des choses comme elles viendront.

Mais déjà, M. Guay s’est payé une petite gâterie: un nouveau camion flambant neuf.

En remplissant ses mots croisés, M. Guay voyait souvent des noms de lieux lointains.

« Je me disais, ah! encore un endroit que je ne visiterai pas dans ma vie, dit-il. Tout d’un coup, tu gagnes un gros montant. Ça va changer ma vie. »

«Ça ouvre la porte à beaucoup de choses, confie le millionnaire. On va laisser la poussière retomber aussi. Mais on aimerait bien voyager dans les pays baltes. Je suis aussi un fanatique de soccer. Je suis religieusement les activités de la Ligue anglaise, le samedi matin à la télé. Maintenant, j’aimerais bien être présent à la prochaine Coupe du monde (en 2022 au Qatar). En tous cas, les fins de mois, je n’y pense même plus!»

Entourée d’amis, Geneviève Benoît ne réalise pas encore ce qui vient d’arriver, avoue-t-elle.

Tout est comme avant pour elle. Rien n’a changé, selon ses propos.

«Ça va améliorer notre situation, c’est certain. On va voyager un peu», espère-t-elle.

Un baiser avec son conjoint est venu sceller pour de bon ce moment exceptionnel après avoir accepté ce chèque géant. Il y était inscrit «Alain Guay, 1 million $».

Le magasin Needs de Shippagan, qui a vendu le billet gagnant, recevra une prime de 1% du gain.