Les collectionneurs de vinyles ont rendez-vous à Moncton

Une importante chasse au trésor se prépare pour les mélomanes. Les collectionneurs et amateurs de musique sur vinyle se donnent rendez-vous au 16e Moncton Record Expo.

L’événement qu’organise Martin LeBlanc depuis 2002 grandit cette année. Il déménage au Club Lions de Moncton sur l’avenue Mark pour permettre à plus d’exposants d’y être.

«L’année passée, j’ai dû refuser six vendeurs parce qu’on n’avait pas assez de tables pour eux», a expliqué M. LeBlanc.

L’année dernière, dans une salle d’un hôtel du centre-ville, les 300 amateurs de musique pouvaient fouiller dans l’inventaire de 25 vendeurs. Cette année il y en aura environ 40 et l’organisateur s’attend à voir plus de 400 mélomanes franchir les portes.

Si le CD est bel et bien mort, le vinyle lui ne semble pas connaître le même sort. Les ventes augmentent selon le propriétaire du magasin Live Wire. En 2017, les ventes de vinyles comptaient pour 14% de tous les albums physiques, une augmentation de 11% selon Billboard.

M. LeBlanc le remarque puisqu’il a maintenant des compétiteurs qu’il n’avait pas autrefois, comme Walmart qui vend maintenant de vinyles.

C’est la qualité du son qui attire les gens vers ce format.

«Je trouve que quand on écoute, c’est plus relaxant», affirme celui qui a une collection de 2000 disques à la maison.

Lors de l’expo, les gens trouveront surtout des disques usagés. C’est l’occasion de faire de belles trouvailles pour les plus jeunes, comme les plus vieux.

«Il y a des gens qui sont dans la soixantaine qui collectionnent de la musique des années 1970, du jazz et du blues et du rock. Il y a des jeunes qui ne font que commencer. Certains viennent avec leur père. Ils n’ont que 12 ans. Moi, j’ai 38 ans et ça fait depuis l’âge de 17 ans que je collectionne.»

Même s’il est possible de trouver de bons albums de The Doors et de Led Zepplin lors de l’événement de ce samedi, il faut prendre le temps de vérifier la qualité du disque. Il faut s’assurer qu’il n’y a pas d’égratignure et que le disque n’est pas déformé.

«Il faut vérifier. Ç’a peut-être été stocké au sous-sol avec l’humidité et la moisissure.»

Les portes ouvrent à 8h30 samedi matin.