Le cheminement inspirant de Melissa St-Amand

Diplômée en Soins infirmiers auxiliaires, Melissa St-Amand a décidé de changer de carrière à l’âge de 25 ans.

«Pendant mon deuxième congé de maternité, l’idée m’est venue de changer de métier. J’en ai parlé avec une amie. Je lui ai dit que le travail d’assistante dentaire m’avait toujours intéressée.»

La jeune femme de Sainte-Anne-de-Madawaska, mère de deux enfants (sept mois et trois ans à ce moment), s’est alors inscrite en Assistance dentaire II, un programme de 40 semaines au CCNB – Campus de Campbellton. Le petit hic: environ 170 kilomètres séparent sa maison et Campbellton.

«C’est drôle à dire, mais je n’ai jamais trouvé la route longue. C’était un moment de détente pour moi. Le plus difficile a toujours été de rassurer mon entourage », a-t-elle dit.

Mme St-Amand avait un objectif clair, net et précis à son retour aux études.  «Je voulais faire un travail passionnant avec des horaires fixes. J’avais beaucoup d’ambitions et j’étais passionnée par ma formation. J’étudiais le soir pendant que mes enfants dormaient», a-t-elle raconté.

La jeune mère de famille n’a pas fait les choses à moitié pendant son année collégiale. Après avoir reçu le prix étudiant de l’Association des assistantes dentaires du Nouveau-Brunswick grâce à son leadership, elle a décroché le prix de la direction du CCNB – Campus de Campbellton à la collation des diplômes en juin 2018.

«L’expérience de vie, la maturité et la persévérance ont fait de Melissa St-Amand un excellent leader de sa classe. Elle est aussi devenue une source d’inspiration pour plusieurs mamans de sa communauté en pouvant notamment offrir des conseils pour concilier études et famille. Cette jeune dame toujours souriante et positive, d’une détermination incroyable, est décrite comme étant une étudiante d’exception», a affirmé la coordonnatrice du programme Assistance dentaire II, Joanne Haché.

« J’adore mon travail et l’équilibre entre carrière et famille est idéal », a conclu celle qui a terminé ses études avec une note de 91,8 %. et qui travaille à la Clinique Dentaire Edmundston avec le dentiste Sébastien Dion.