Volte-face: il y aura des élections municipales en décembre

Il y aura finalement des élections partielles municipales en décembre au Nouveau-Brunswick.

Il y a quelques jours, Élections NB avait indiqué aux municipalités que les élections partielles municipales prévues pour le 3 décembre seraient retardées au printemps prochain «en raison des résultats des élections générales provinciales du 24 septembre 2018». Aucun parti n’a réussi à obtenir une majorité de sièges, ce qui pourrait entraîner le déclenchement d’une autre campagne électorale à court ou moyen terme.

Élections NB est finalement revenu sur sa décision à la suite des protestations des municipalités. Au moins 26 postes, dont 4 postes de maire, ont déjà été déclarés vacants ou sont sur le point de l’être dans les municipalités de la province. Des municipalités ont perdu ou risquent de perdre leur quorum.

L’Union des municipalités du Nouveau-Brunswick a rapidement applaudi la nouvelle.

«Il s’agit d’une victoire pour les municipalités et d’une victoire pour la démocratie locale. Nous remercions la directrice générale des élections, Kim Poffenroth, d’avoir tenu compte de nos préoccupations et d’avoir immédiatement pris les mesures nécessaires pour corriger la situation», a déclaré le président, Wayne Sturgeon.

«C’est une importante victoire, mais qui révèle un problème plus vaste: Élections NB n’a pas les ressources nécessaires pour mener simultanément des élections à grande échelle. Mais, avec un gouvernement minoritaire, c’est une possibilité. Il est inacceptable que la démocratie locale souffre en raison de la présence d’un gouvernement minoritaire. Nous devons nous assurer qu’Élections NB aient accès aux ressources dont ils ont besoin pour répondre à ces nouveaux défis.»