Daniel Guitard officiellement nommé président

Le libéral Daniel Guitard a officiellement été nommé président de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, mardi.

Le député de Restigouche-Chaleur et ancien maire de Pointe-Verte était le seul candidat en lice.

«Je suis fier d’avoir été élu par mes collègues, mais c’est toute une courbe d’apprentissage alors il y a un peu de nervosité», a-t-il confié quelques minutes après sa promotion.

La nomination d’un président d’Assemblée a permis au gouvernement libéral de Brian Gallant de présenter son discours du Trône. Le gouvernement a cependant perdu du même coup une voix dans la Chambre puisque le président vote seulement en cas d’égalité.

M. Guitard a assuré les gens de sa région qu’il continuerait de travailler fort pour faire avancer leurs intérêts malgré son nouveau devoir de réserve en matière politique.

«J’ai toujours tenté d’aider les gens et ça ne changera rien aujourd’hui que je sois dans le siège de président, au gouvernement ou dans l’opposition», a-t-il dit.

Le député a ajouté que si la fonction de président de l’Assemblée législative est souvent réservée à un politicien en fin de carrière, ce n’est pas du tout son cas.

«Je peux vous garantir que je ne suis pas en fin de carrière. Mon nom sera sur le prochain bulletin de vote».

M. Guitard n’a pas voulu dire s’il s’était porté volontaire pour le poste ou s’il a plutôt été désigné par ses pairs au sein du caucus libéral.

«C’était un processus au sein du caucus et ce qui se passe au caucus reste au caucus.»

Il n’a pas  non plus précisé s’il demeurerait en poste advenant la chute du gouvernement libéral et la formation du gouvernement progressiste-conservateur.

«J’ai la réponse, mais je ne veux pas la donner maintenant. Ça ne serait pas juste.»

Le nouveau président a déclaré aux députés qu’il exigerait une conduite appropriée et du respect au cours de la présente session.

«Les citoyens du Nouveau-Brunswick veulent que nous travaillions ensemble pour faire du Nouveau-Brunswick un meilleur endroit pour eux. Cela commence ici, avec un décorum et une conduite adéquats.».

«En tant que votre président, je vous demanderai de respecter toutes les règles de cette assemblée. J’insisterai pour que le décorum, la dignité et le respect soient convenables dans cette enceinte. Le bureau du président exige équité et fermeté.»