Une entreprise acadienne est au coeur du développement du hockey en Chine

Partenaire officiel des Kings de Los Angeles et des Canadiens de Montréal, l’entreprise acadienne HockeyShot tourne son regard vers le marché croissant du hockey en Chine.

L’entreprise de Scoudouc, près de Shediac, se spécialise dans des articles d’entraînement de hockey et connaît un grand succès depuis sa fondation, il y a à peine 10 ans.

Ses produits – dont une surface synthétique qui permet de patiner dans son sous-sol ou à l’extérieur en été – sont utilisés par des hockeyeurs à travers l’Amérique du Nord et l’Europe. Les vedettes de la LNH John Tavares, des Maple Leafs de Toronto, et Jonathan Marchesseault, des Golden Knights de Vegas, sont parmi les ambassadeurs de la compagnie.

Cette semaine, l’un des fondateurs de HockeyShot, Jean-Pierre Brun, s’envolera vers la Chine afin de créer et solidifier des partenariats d’affaires de l’autre côté de l’océan Pacifique. Il sera accompagné d’un employé embauché spécifiquement pour développer une part du marché dans le pays de Mao.

Avec les Jeux olympiques d’hiver de 2022 de Pékin qui approchent et la croissance de la classe moyenne dans le pays, le potentiel est énorme.

«Il y a plusieurs démarches pour faire croître le hockey là-bas. La ligue nationale, par exemple, organise chaque année depuis deux ou trois ans des matchs préparatoires en Chine», explique Daniel Desjardins, directeur général chez HockeyShot.

«Avec les Jeux olympiques d’hiver qui s’en viennent, le gouvernement chinois veut développer des joueurs de hockey. Nos produits sont destinés à ça. Ils visent à développer les habiletés, ce n’est pas seulement des bâtons ou des patins.»

HockeyShot a effectué quelques voyages exploratoires en Chine au cours des dernières années, accompagnant notamment les Kings de Los Angeles lors de leurs matchs pré-saison à Shanghai et Beijing, en 2017. Les déplacements leur ont permis d’avoir une meilleure compréhension de l’écosystème du marché chinois et même de conclure «quelques ventes importantes».

L’entreprise souhaite maintenant aller plus loin en s’implantant dans le marché à long terme.

Du 8 au 13 novembre, ses représentants voyageront avec plus de 70 autres entreprises des Provinces atlantiques dans le cadre d’une mission d’affaires menée par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA). Ils assisteront à des réunions avec des entreprises chinoises, en plus de prendre part au China International Import Expo et à la 40e assemblée générale annuelle et forum d’affaires du Conseil commercial Canada-Chine.

«C’est difficile de concevoir à quel point les activités comme ça, créées par les gouvernements, ouvrent des portes. Ce sont des occasions qu’il est impossible de créer seul. C’est un privilège, c’est vraiment bénéfique de participer à ce type de voyage.»

«Concrètement, nous souhaitons développer de nouvelles relations avec des partenaires commerciaux et des influenceurs du web dans ce marché émergent.»

La délégation du Canada atlantique comprend plusieurs compagnies de l’industrie des fruits de mer, ainsi que des entreprises des secteurs du tourisme, de l’éducation et de la croissance verte. Ils voyageront avec des premiers ministres provinciaux et des ministres du gouvernement fédéral.

D’un sous-sol à Scoudouc aux clubs de hockey à travers le monde

Paul Brun et son fils, Jean-Paul, ont commencé à concevoir des équipements pour l’entraînement au hockey dans leur sous-sol, en 1994.

Depuis la fondation de HockeyShot en 2007, à Scoudouc, ils ont ouvert un bureau tout près du nouveau Centre Avenir à Moncton, ainsi qu’un studio de marketing et centre d’excellence à Toronto.

Leurs produits incluent deux types de surfaces synthétiques qui répliquent la friction d’une patinoire (une sur laquelle on peut patiner, l’autre non), une série de rondelles et de balles ainsi que des outils pour s’entraîner au maniement de la rondelle et aux tirs au but.