Le procès Oland est ajourné de deux semaines

Le procès de Dennis Oland pour meurtre au deuxième degré a encore été reporté mercredi, cette fois de près de deux semaines.

Le juge Terrence Morrison de la Cour du Banc de la Reine du Nouveau-Brunswick a présenté ses excuses aux jurés en annonçant mercredi matin que les procédures ne reprendraient que le mardi 20 novembre au Palais de justice de Saint-Jean.

Le magistrat a expliqué que dans certaines causes criminelles, des imprévus peuvent surgir et que les agendas en subissent les conséquences.

L’accusé était présent à la salle d’audiences lorsque la décision du juge a été communiquée.

Mardi matin, la cour avait ajourné le procès pour une journée afin que les avocats des deux parties puissent examiner certains aspects non spécifiés du dossier à huis clos. Aucune raison n’a été donnée pour expliquer le second ajournement.

La Couronne devait commencer à présenter sa preuve mardi au procès de l’homme âgé de 50 ans accusé d’avoir assassiné son père, multimillionnaire, en 2011. Il a plaidé non coupable du meurtre de Richard Oland, âgé 69 ans, le 6 juillet 2011.

On estime que le procès pourrait durer au moins quatre mois.

Richard Oland était un ancien dirigeant de Moosehead, la plus ancienne brasserie indépendante du Canada, jusqu’à ce qu’il quitte à la suite d’une dispute au sujet du contrôle de l’entreprise familiale, au début des années 1980.