Un conseiller de Memramcook démissionne

Les électeurs de Memramcook se rendront aux urnes en décembre afin d’élire un nouveau conseiller municipal à la suite de la démission du conseiller George H. Cormier.

M. Cormier a remis sa démission lors d’une réunion extraordinaire du conseil, le 24 octobre. Le poste restera vacant jusqu’à l’élection d’un nouveau conseiller, le 10 décembre.

Les candidats potentiels ont jusqu’au 16 novembre pour soumettre leur candidature à Élections NB.

Joint par l’Acadie Nouvelle, mercredi, M. Cormier a expliqué que sa décision a été motivée par des raisons personnelles et professionnelles.

«J’ai lancé une entreprise en mars. En gros, je n’étais plus capable de donner ce que j’aurais aimé pouvoir donner dans le rôle de conseiller. J’avais l’impression de ne plus avoir de temps pour ma famille ou pour quoi que ce soit. À un moment donné, il fallait faire des choix difficiles.»

À la suite des élections provinciales du 24 septembre, Élections NB aurait affirmé aux municipalités qu’il n’y aurait pas d’élections partielles municipales en décembre en raison du déclenchement potentiel de nouvelles élections provinciales. M. Cormier avait donc l’intention d’attendre jusqu’à cet hiver avant de remettre sa démission.

Quand Élections NB a annoncé qu’enfin, il y aurait des élections partielles en décembre, M. Cormier a quitté son poste plus tôt que prévu.

«Ma décision était prise. Je n’avais plus simplement de temps pour faire justice à ce rôle-là.»

«J’ai eu une bonne expérience. On a un conseil qui travaille assez bien ensemble, et il y a une bonne équipe au niveau du personnel de la municipalité. J’ai appris beaucoup de choses et j’en retiendrai de bons souvenirs.»

M. Cormier a été élu lors des élections municipales de 2016. Les élections étaient chaudement contestées, avec 14 candidats pour seulement 6 postes de conseiller municipal.

Ailleurs dans le Sud-Est

Ailleurs dans le sud-est du Nouveau-Brunswick, les électeurs de Shediac se rendront aux urnes afin d’élire un maire et un conseiller municipal. L’ancien maire, Jacques LeBlanc, a été élu député de la circonscription de Shediac-Beaubassin-Cap-Pelé lors des dernières élections provinciales.

Le poste de conseiller vacant est celui de Roger Caissie, qui a annoncé qu’il briguera un mandat à la mairie.

Les électeurs de Beaubassin-Est voteront pour leur part pour deux conseillers municipaux à la suite des démissions en mars de Michelle Gallant-Richard et de Sophie Landry, des quartiers 3 et 4.

Les électeurs du quartier 3 de Moncton seront aussi appelés à élire un nouveau conseiller municipal. Il s’agit de l’ancien poste de Rober McKee, qui a été élu député libéral de la circonscription de Moncton-Centre.