Le Lady Shippagan dérive et s’échoue

Les puissants vents de ce week-end ont détaché les amarres retenant le Lady Shippagan au quai de Caraquet.

Le navire de pêche est ensuite parti à la dérive avant de s’échouer quelques mètres plus loin sur une berge dans la baie de Caraquet.

Le bateau de 38 mètres, qui servait autrefois à la pêche au poisson de fond, était accosté au quai depuis plusieurs années et il était en mauvais état. Le propriétaire avait d’ailleurs commencé à le démanteler, en enlevant la cabine.

Selon un message publié sur Facebook lundi soir par la députée de Caraquet, Isabelle Thériault, à la suite de discussions avec le propriétaire du Lady Shippagan, le Comité de gestion du port de Caraquet, la Garde côtière canadienne et le Centre naval du Nouveau-Brunswick, à Bas-Caraquet, il a été déterminé que le bateau sera remorqué et transporté à Bas-Caraquet mardi, si la météo le permet.

D’ailleurs, la responsabilité des coûts associés au retrait du Lady Shippagan de l’eau revient ultimement au propriétaire, a également précisé Daniel Landry, gérant du Comité du port de Caraquet lors d’un entretien avec l’Acadie Nouvelle.