Élections fédérales: libéraux et conservateurs au coude à coude

Les libéraux de Justin Trudeau et les conservateurs d’Andrew Scheer sont au coude à coude dans les intentions de vote des Néo-Brunswickois, selon un récent sondage.

D’après la firme Recherche MQO, le Parti libéral du Canada récolte 35% des appuis parmi les électeurs décidés ou ayant une préférence, contre 38% pour le Parti conservateur.

Les deux partis sont essentiellement à égalité d’un point de vue statistique puisque la marge d’erreur de l’échantillon total du sondage est de ±4%, 19 fois sur 20.

Au cours des six derniers mois, la popularité du Parti libéral a diminué de deux points de pourcentage alors que celle du Parti conservateur a chuté de six points.

Le Parti vert du Canada peut compter sur l’appui de 15% des électeurs décidés ou ayant une préférence au Nouveau-Brunswick, en hausse de cinq points en six mois. Le soutien du Nouveau Parti démocratique a augmenté d’un point durant la même période pour atteindre 8%.

La proportion des électeurs indécis ou qui n’ont pas l’intention d’aller voter demeure à 37%.

L’évaluation moyenne du leadership du premier ministre Trudeau est passée de 4,7 en mai à 5 (sur une échelle de 10).

Selon le vice-président de MQO, Stephen Moore, «le Nouveau-Brunswick devrait être la province la plus contestée du Canada atlantique aux élections fédérales de 2019».

Les libéraux ont remporté les dix circonscriptions fédérales de la province en 2015.

Le sondage de MQO a été mené par téléphone, du 23 octobre au 5 novembre, auprès de 600 électeurs néo-brunswickois, choisis au hasard.