Pas de hausse de taxe foncière prévue à Dieppe

Après plusieurs augmentations successives, le taux d’imposition foncière devrait rester inchangé à Dieppe en 2019.

Le trésorier de la municipalité, Stéphane Thériault, a présenté lundi les détails du budget de fonctionnement de 56,4 millions $ proposé pour 2019.

Il suggère de maintenir le taux d’imposition à 1,6295$ par 100 dollars d’évaluation. Si le budget est accepté, les propriétaires d’une maison type à Dieppe évaluée à 185 000$ continueront donc de débourser 3015$ en impôt foncier.

En revanche, l’administration municipale propose une augmentation de 12$ de la facture d’eau et d’égout qui passera de 928$ à 940$. À noter que les conseillers procéderont au vote du budget le 10 décembre et auront la possibilité de revoir ce plan.

Le budget 2019 est basé sur une hausse de 4% de l’assiette fiscale, une progression plus importante que l’an dernier.

Stéphane Thériault précise que cette hausse de revenus provient notamment des nouveaux permis de construction, tel que l’immense projet d’habitation Place Horizon sur la rue Sunset.

«On ne s’attendait pas à un chiffre si élevé. Nos prévisions de l’an dernier étaient de 1,5%, on avait besoin d’une hausse de 2% pour équilibrer nos dépenses», explique-t-il.

Parmi les principales dépenses prévues l’an prochain figure la construction du nouveau complexe intergénérationnel de 31 millions $ qui doit remplacer l’Aréna Centenaire. Près de 500 000$ seront déboursés en 2019 par la municipalité afin de financer ce projet.

À partir de 2019, la municipalité dépensera également 750 000$ sur trois ans pour l’organisation des Jeux de la Francophonie 2021 qu’elle accueillera avec sa voisine, Moncton.

De nouvelles initiatives bénéficieront de fonds publics. Expansion Dieppe recevra 75 000$ pour encourager l’immigration dans la citée acadienne et 35 000 $ seront consacrés à la programmation de la maison Doiron, une demeure patrimoniale située sur la rue Amirault.

La municipalité a financé la restauration des lieux et plusieurs activités y seront organisées dès l’été 2019. Au programme: cours de cuisine acadienne, pièces de théâtre et visites guidées.

La majorité des revenus (51,4 millions $) de la municipalité proviennent des impôts fonciers. Les subventions du gouvernement provincial (péréquation) représentent seulement 1 million $.

Côté dépense, les salaires constituent la plus grosse dépense de la ville, soit 16,5 millions $ (+675 000$ en 2019)

À plus long terme, Dieppe devra aussi contribuer à la construction d’un nouveau poste de police du Grand Moncton dont l’ouverture est prévue pour 2022.