Aréna de Richibucto: l’attente tire à sa fin

Après une dizaine d’années d’attente, les premiers coups de patin ont été donnés sur la patinoire du Centre Kent-Nord Imperial de Richibucto. Le week-end d’ouverture officielle aura lieu du 7 au 9 décembre.

Éric Paquet et Jean-Marc Robichaud ont chaussé leurs patins, jeudi, et ont fait le premier tour de patinoire de l’histoire du Centre Kent-Nord.

Debout dans les nouvelles installations de 9,9 millions $, situées au coeur de Richibucto, le président du Comité Centre Kent-Nord et le directeur de la campagne de financement ont vécu un beau moment. C’était bien mérité, après des années de travail acharné.

«Moi, je n’étais pas un joueur de hockey, mais j’ai vraiment aimé l’expérience. Ç’a fait chaud au coeur et ça fait réaliser qu’on va être chanceux d’avoir un centre comme le nôtre dans Kent-Nord», affirme M. Paquet.

«Je dois avouer que si j’avais su que ça allait être autant de travail, j’y aurais pensé à deux fois avant de m’embarquer. Mais avec tout ce que ça va amener à la communauté, ça valait la peine. C’était un travail de longue haleine pour tous les bénévoles impliqués, mais le jeu en valait la chandelle», ajoute celui qui préside le comité militant pour l’ouverture du centre depuis trois ans.

Les efforts pour l’ouverture d’un aréna à Richibucto remontent à décembre 2009. C’est à ce moment qu’a eu lieu l’incendie tragique qui a forcé la démolition de l’ancien aréna J.-Charles-Daigle.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les citoyens, les conseils municipaux et les entreprises de Richibucto et des environs ont traversé des hauts et des bas depuis.

Après des dizaines de réunions publiques, des années de lobbying auprès des différents paliers de gouvernement et d’importantes collectes de fonds, la communauté a enfin eu de bonnes nouvelles, en juin de l’an dernier. C’est alors que des politiciens fédéraux, provinciaux et municipaux se sont rendus au site de l’ancien aréna afin d’annoncer un projet de 9,9 millions $ dans la ville de Kent-Nord.

«Du début, ç’a été un projet communautaire. Ce n’est pas le “Centre Richibucto”, mais le Centre Kent-Nord Imperial. La programmation mise de l’avant s’adresse à toutes les catégories d’âge. On veut que ça soit un centre de rassemblement, comme ce l’était avec l’ancien aréna», affirme Roger Doiron, maire de Richibucto.

Problème d’humidité

Le nouveau centre comprend non seulement une patinoire et 600 sièges, mais aussi une piste de marche, un gymnase ainsi qu’une salle de musculation.

Le maire de Richibucto explique que seule la patinoire est complétée à l’heure actuelle. Un problème d’humidité a créé un retard dans l’installation des autres composantes du centre.

Si tout se déroule comme prévu, la piste de marche, la salle de musculation et la cantine seront prêtes à temps pour la cérémonie officielle d’ouverture, le 8 décembre.

Les activités du week-end de l’ouverture officielle seront lancées avec une partie de l’équipe midget AA locale, les KC Bears. La formation accueillera l’équipe de Chaleur à 20h15, le vendredi 7 décembre.

Le lendemain, des visites guidées auront lieu de 12h à 15h30, ainsi qu’une cérémonie d’ouverture officielle avec coupe de ruban, à 14h. Une séance de patinage familiale avec vedettes locales aura lieu de 15h30 à 17h30, suivi d’une partie de hockey junior B entre les Koyotes de Kent-Nord et les Predateurs de Cap-Pelé.

Plus tard en soirée, le public aura droit à de la musique au restobar avec Denis Blanchard.

Le week-end se terminera avec une partie de ringuette à 12h, le dimanche 9 décembre, ainsi qu’une session de patinage familiale, de 15h à 16h.