Don de 500 000$ au campus de Shippagan de l’U de M

Un fonds de bourses nommé en l’honneur de l’ancienne  vice-première ministre et femme d’affaires Aldéa Landry a été créé au campus de Shippagan de l’Université de Moncton grâce à un don de 500 000$ de John et Judy Bragg, qui ont fait fortune dans l’industrie du bleuet sauvage.

Le Fonds de bourses Aldéa-Landry est constitué d’un don initial de 25 000 $ fait en 2005 et d’un don récent d’un demi-million $ de la John and Judy Bragg Family Foundation à la Campagne de financement Évolution de l’Université de Moncton. Ce don, le plus gros fait au campus de Shippagan, constitue un geste philanthropique historique. Les revenus générés par le Fonds seront distribués en bourses d’au moins 1000$.

L’annonce officielle de cette contribution a été faite en début de semaine dans les locaux de la Compagnie acadienne du bleuet sauvage limitée, une nouvelle usine de transformation d’aliments de Bois-Gagnon.

La création du Fonds saura donner une aide financière à nos étudiantes et étudiants du campus de Shippagan, tout en reconnaissant une grande Acadienne, Mme Aldéa Landry», a mentionné le recteur et vice-chancelier par intérim de l’Université de Moncton, Jacques Paul Couturier.

«Nous avons un attachement profond et très concret pour la Péninsule acadienne. Nous sommes fiers de nos employées et employés d’ici, a mentionné M. Bragg. Nous investissons dans leur avenir, ainsi que dans notre entreprise, ici même. Nous souhaitons étendre les débouchés pour toute la collectivité. Nous nous réjouissons également de notre association de longue date avec Mme Landry, membre estimée de notre conseil consultatif depuis 2003. »

Les boursiers doivent être originaires de la Péninsule acadienne et doivent être inscrits à plein temps à l’Université de Moncton, campus de Shippagan, dans un programme d’études offert exclusivement à ce campus.