Une fausse arnaque sur le web pour sensibiliser les Néo-Brunswickois

Tous les investisseurs qui sont tombés dans le panneau d’un site internet prétendant offrir une occasion d’affaires trop belle pour être vraie au Nouveau-Brunswick ont eu de la chance: l’arnaque ne visait pas à leur soutirer de l’argent, mais à les sensibiliser.

Le site a été créé par la Commission des services financiers et des services aux consommateurs du Nouveau-Brunswick. L’institution a estimé que l’un des meilleurs moyens d’informer les gens au sujet des véritables investissements frauduleux était de leur tendre un piège.

La commission a créé la page TydeCoyn.ca, offrant la chance d’investir dans «les premiers jetons de cryptomonnaie TydeCoyn au Canada atlantique». Un investissement qui promettait d’«allier la promotion du tourisme à l’activisme environnemental».

L’agente principale de l’éducation et du site web de la commission, Erin King, a expliqué que la page avait été lancée dans le cadre du Mois de la formation des investisseurs, en octobre.

Elle rappelle que les cryptomonnaies, les actifs cryptographiques et les actifs numériques sont des technologies nouvelles. S’il existe certaines collectes de fonds légitimes semblables aux campagnes de sociofinancement, internet compte aussi de très nombreux fraudeurs. De plus, les rares offres légitimes comportent un niveau de risque élevé.

Mme King ajoute qu’il est très facile pour les fraudeurs de créer des sites web attrayants destinés à flouer les investisseurs.

Le piège tendu par la commission visait à mettre en garde les gens contre les «drapeaux rouges» comme des formulations vagues, de faux témoignages et des comptes à rebours pour simuler l’urgence d’investir.

En cliquant sur les liens de la page TydeCoyn.ca, les internautes sont redirigés vers la page de sensibilisation de la commission.

Plus de 4500 personnes ont visité le site depuis octobre, et 222 personnes étaient considérées comme des victimes potentielles selon leur comportement sur la page.