Le commerce de la bûche Vachon prend de l’ampleur…

L’épicerie Pointe-Rocheuse de Caraquet n’est pas la seule à avoir flairé la bonne affaire.

Un résident de la Péninsule acadienne est posté au coin des chemins Buckley et Pallot, à Inkerman, pour profiter du fait que Vachon ne distribue pas de bûches de Noël dans les Maritimes cette année.

Pour la somme de 12$, les citoyens peuvent se procurer la pâtisserie. Le citoyen en question, qui désire garder l’anonymat, s’approvisionne avec l’aide d’un fournisseur à Québec.

«Je vais y retourner dans les prochains jours. J’en avais 450, il ne m’en reste plus beaucoup maintenant», explique-t-il.

Lors du passage de l’Acadie Nouvelle, jeudi après-midi, il restait approximativement une cinquantaine de gâteaux dans le coffre arrière de sa camionnette, vendus sans réservations.

Cette journée lui est profitable, avec la vente des billets de la Chasse à l’as au Centre Communautaire d’Inkerman qui se déroule à un coin de rue de son «commerce mobile»