Cinq mois avant d’encaisser un gain de 500 000$ au Lotto Max

Depuis cinq mois, tout le monde à Sydney, en Nouvelle-Écosse, parle du lot Maxmillions non réclamé de 500 000$.

Carl Carocci et Deborah Dithurbide étaient au beau milieu d’un projet de rénovation résidentielle au moment du tirage le 6 juillet. Comme la maison était en désordre, ils ont placé leur billet Lotto Max dans une enveloppe, qu’ils ont mise de côté.

Les rénovations enfin terminées, le couple est allé faire quelques courses cette semaine et a décidé qu’il était temps de vérifier sa collection de billets de loterie.

«Nous étions tellement occupés et nos affaires se trouvaient dans le garage. Nous n’avons tout simplement pas eu le temps de vérifier nos billets, a expliqué M. Carocci. J’ai beaucoup entendu parler du billet gagnant et du lot qui n’avait pas encore été réclamé, mais je ne pensais pas que ce serait le nôtre.»

En effet, M. Carocci et ses amis ont discuté à plusieurs reprises du lot non réclamé au café local au cours des derniers mois. Certains de ses amis regrettaient de ne pas avoir vérifié leurs numéros plus attentivement, craignant d’avoir gagné et de ne pas l’avoir constaté en vérifiant leur billet. M. Carocci est certain que lui et ses amis discuteront encore du billet gagnant la prochaine fois qu’ils se rencontreront.

«Nous avons de grands cœurs et notre prix nous permettra de donner au suivant, a affirmé Mme Dithurbide. Nous ne serons pas les seuls gagnants.»

Le couple a l’intention d’utiliser l’argent gagné entre autres pour faire un voyage en Floride cet hiver et pour se rendre en France afin de visiter le lieu de la bataille de la Première Guerre mondiale à la crête de Vimy, un voyage dont ils rêvent depuis longtemps.

Le couple compte aussi acheter une nouvelle camionnette rouge pomme de tire que Mme Dithurbide veut baptiser «Little Red».

M. Carocci a acheté le billet Lotto Max au Canadian Tire Gas Bar, à Sydney en Nouvelle-Écosse. Le détaillant recevra une prime de vendeur de 1%.