La grippe s’installe au N.-B.: 91 nouveaux cas répertoriés durant la dernière semaine

La saison de la grippe bat son plein au Nouveau-Brunswick. Quatre-vingt-onze nouveaux cas d’influenza ont été identifiés dans la dernière semaine. Deux décès sont associés au virus.

Au total, 158 cas de grippe ont été signalés depuis la fin août au Nouveau-Brunswick. La moyenne des trois dernières années durant la même période est de 34,7.
Le sud-est (91 cas) et l’ouest (21 cas) du Nouveau-Brunswick sont les régions les plus touchées.

La souche prédominante cette année est la grippe A(H1N1). Ce type de grippe a fait couler beaucoup d’encre au cours des dernières années, particulièrement en 2009 quand l’Organisation mondiale de la santé a promulgué qu’une pandémie existait à l’échelle planétaire.

Un porte-parole du ministère de la Santé assure, cependant, que la grippe H1N1 «ne cause pas des symptômes plus sévères» que la grippe H3N2, qui était prédominante les deux dernières années dans la province.

Elle a toutefois tendance à toucher les enfants, les jeunes adultes et les adultes plus âgés. À travers le Canada, la majorité des cas ont été signalés chez des personnes âgées de moins de 65 ans.

«Les personnes dans ces catégories d’âge ayant des problèmes de santé chroniques ont plus de chance de développer des conditions respiratoires sévères qui les forcent à être admis à l’hôpital, parfois dans des unités de soins intensifs», mentionne le porte-parole Bruce Macfarlane.

M. Macfarlane ajoute que la grippe H1N1 était prédominante en 2013-2014 et en 2015-2016. Le nombre de personnes admises à l’hôpital en raison de l’influenza était plus bas que la moyenne durant ces deux années.

Dans le rapport hebdomadaire sur l’activité grippale au Nouveau-Brunswick, on apprend qu’une éclosion de grippe dans un foyer de soins a été signalée durant la semaine du 9 au 15 décembre, ainsi que deux éclosions dans des écoles.

Symptômes

Les personnes ayant la grippe sont contagieuses à partir du jour avant l’apparition des premiers symptômes. Ils continuent de l’être jusqu’à cinq jours suivants les premiers signes de l’influenza.

Les symptômes apparaissent normalement un à quatre jours après l’exposition au virus. Ils apparaissent soudainement et incluent de la fièvre, une toux ainsi que des douleurs musculaires. Ils comprennent parfois des maux de tête, des frissons, de la fatigue, une perte d’appétit, l’irritation de la gorge et de l’écoulement ou une congestion du nez.

Santé Canada encourage les personnes qui ont la grippe à rester à la maison afin de prévenir la propagation. Une période de rétablissement normale est de 7 à 10 jours.

L’Acadie Nouvelle a tenté d’obtenir des commentaires de l’Ordre des pharmaciens du Nouveau-Brunswick sur l’efficacité du vaccin cette année, mais une porte-parole a répondu par courriel que l’organisme n’émettra aucun commentaire sur le sujet.