La femme qui aurait fait feu sur les premiers répondants toujours hospitalisée

La femme qui aurait fait feu sur les premiers répondants après avoir été impliquée dans un accident à Dieppe est toujours hospitalisée. Aucune accusation n’avait encore été déposée par la GRC lundi.

Samedi après-midi, sur le boulevard Adélard-Savoie, près de l’Aéroport international Roméo-LeBlanc du Grand Moncton, une conductrice a faire une sortie de route. À l’arrivée des secours, elle aurait ouvert le feu en direction des premiers répondants.

En réponse à son «comportement menaçant», les policiers ont fait feu sur la conductrice, une femme de 25 ans originaire de la Nouvelle-Écosse.

La femme est toujours hospitalisée, mais les autorités ne craignent pas pour sa vie. Autre que la conductrice, personne n’a été blessé.

Le nom de la personne impliquée dans l’accident n’a pas encore été dévoilé puisqu’aucune accusation n’a encore été déposée. Aucune date de comparution n’a donc été arrêtée pour l’instant.

L’enquête se poursuit.