Une jeune Néo-Écossaise a vécu l’enfer

Une jeune fille âgée de 17 ans a été victime d’une série d’agressions horribles, selon la police. L’adolescente est parvenue à trouver refuge dans un dépanneur de la Nouvelle-Écosse, saignant et criant au secours.

La GRC a déclaré que la jeune fille avait été frappée, tirée par les cheveux et que de l’eau lui avait versé de force dans la gorge à divers endroits dans la région de Yarmouth, vendredi.

Cinq personnes, dont au moins trois jeunes femmes, ont été arrêtées après une enquête qui a débuté lorsque l’adolescente s’est échappée et est allée se réfugier dans un magasin.

Une enquête a révélé que l’adolescente avait été emmenée «sous un prétexte» par une femme dans un Hyundai Tucson bleu, mais trois personnes se trouvaient à l’arrière du véhicule tout-terrain à l’insu de la victime, et elles ont commencé à la frapper tête.

Le véhicule s’est rendu dans une localité voisine. L’adolescente a ensuite été agressée, traînée hors du véhicule, jetée par terre et frappée à coups de pied à la tête.

Le groupe s’est rendu à plusieurs endroits en voiture. Le propriétaire d’un chien a tenté de l’attraper et elle a été traînée dans le véhicule par les cheveux.

Vers 20h, ils se sont retrouvés devant un dépanneur de la route 3 lorsque la victime, qui se trouvait entre deux personnes à l’arrière, a pu s’enfuir et se précipiter dans le magasin.

«Elle saignait, avait plusieurs blessures au visage et aux mains et hurlait. Le personnel du magasin a appelé le 911 pour obtenir de l’aide. La police et les ambulanciers paramédicaux se sont rendus sur les lieux et la victime a été transportée à l’hôpital», a déclaré la police dans un communiqué.

Trois personnes ont été accusées de voies de fait graves et d’agression armée. Deux autres suspects ont été arrêtés lundi.

«C’était un incident ciblé et la victime et les suspects se connaissaient», a déclaré la GRC, qui demande au public de lui fournir des informations.