Chien mort de faim: Kris Austin appelle à une peine exemplaire

Un Néo-Brunswickois qui aurait laissé son chien mourir sans nourriture pendant plus de deux mois soulève l’indignation dans le sud du N.-B.

Kyle Springer a plaidé coupable de cruauté envers les animaux mardi devant un tribunal provincial à Woodstock.

Le parti de l’Alliance des gens du N.-B. a annoncé dans un communiqué mercredi que le chien de M. Springer, Diesel, avait été retrouvé mort par le propriétaire du loyer de l’accusé en 2015.

Susan Henley, une militante des droits des animaux de Fredericton, appelle à une manifestation devant le palais de justice lorsque Springer, âgé de 27 ans, recevra sa peine, le 9 avril.

Une pétition en ligne réclamant «la peine maximale» à l’encontre de Springer a recueilli plus de 47 000 signatures sur Change.org.

L’Alliance des gens, qui occupe trois sièges à l’Assemblée législative de la province, a déclaré que M. Springer pourrait être condamné à une peine pouvant aller jusqu’à 18 mois de prison et que le juge devrait envoyer un message clair dans cette affaire troublante.

«Lors de la détermination de la peine de M. Springer, le tribunal devrait clairement indiquer que la maltraitance envers les animaux ne sera pas tolérée. La punition pour ce genre de situations odieuses doit avoir un effet dissuasif puissant »’, a déclaré dans un communiqué le leader de l’Alliance des gens, Kris Austin.