Énergie NB veut (encore) augmenter ses tarifs

Énergie NB veut à nouveau augmenter ses tarifs. Si la société de la Couronne obtient le feu vert des autorités réglementaires, la hausse pourrait atteindre 2,9% pour les clients résidentiels de la province.

Énergie NB a annoncé mercredi avoir déposé une demande d’ajustement des tarifs de la Commission de l’énergie et des services publics du Nouveau-Brunswick. Elle veut que les changements entrent en vigueur dès le 1er avril.

Elle propose une augmentation moyenne de 2,5% pour toutes les catégories.

La hausse demandée est de 2,9% pour les clients résidentiels, de 1,7% pour les entreprises (ainsi que pour les clients industriels à petite puissance) et de 2,5% pour les clients industriels à grande puissance.

Dans un communiqué de presse, la vice-présidente principale à l’exploitation, Lori Clark, affirme qu’Énergie NB fera face à des «défis importants» en 2019.

Elle donne en exemple «la hausse du prix des matières premières et du combustible, la hausse des taux d’intérêt et les prévisions des devises étrangères».

Le dossier est maintenant entre les mains de la Commission de l’énergie et des services publics. C’est elle qui devra décider si la demande est acceptée telle quelle, ou si elle sera révisée à la baisse.

C’est ce qui s’était produit l’année dernière. Énergie NB avait demandé une augmentation moyenne de ses tarifs de 1,5%, mais avait été déboutée.

La Commission avait mis la hache dans certains aspects du plan de la société de la Couronne, dont l’introduction de compteurs intelligents. Elle avait permis une hausse moyenne de seulement 0,88% (qui est entrée en vigueur le 1er août 2018).