Un piéton menacé à la pointe d’un couteau à Moncton

Un Néo-Écossais a été appréhendé et accusé à la suite d’un vol à main armée commis à Moncton, mercredi matin.

Peu avant 8h30, mercredi, un homme a abordé un piéton sur le chemin Shediac. Le suspect aurait sorti un couteau et demandé de l’argent.

Quand le piéton lui a répondu qu’il n’avait rien sur lui, l’homme l’a suivi jusqu’à une station-service située à proximité pour forcer sa présumée victime à retirer de l’argent à un guichet automatique.

Lorsque le piéton est entré dans le commerce, il a dit au commis qu’il était en train de se faire voler. Le commis a composé le 911.

Des policiers se sont rapidement rendus sur les lieux. Avec l’aide de chiens pisteurs, ils ont suivi les traces du suspect jusqu’à un hôtel du secteur, mais le suspect n’a pas été retrouvé immédiatement.

Avec l’aide du District du Sud-Est de la GRC, un homme âgé de 30 ans et une femme âgée de 27 ans ont été arrêtés environ quatre heures plus tard, dans un véhicule qui circulait sur la route 16, près du pont de la Confédération.

Jeudi, Demarqus Beals a comparu en cour provinciale à Moncton et a été accusé de vol à main armée. Cinq accusation en lien avec une probation ont aussi été portés contre lui.

La femme a été interrogée, puis libérée.