Tracadie: Denis Losier se questionne sur son avenir politique

Le maire de Tracadie, Denis Losier, a indiqué que l’année 2019 sera «décisive» quant à sa décision de se présenter ou non aux prochaines élections municipales, en mai 2020. Entretemps, plusieurs projets sont dans la mire de l’administration municipale afin d’assurer une meilleure gestion des dépenses.

M. Losier a révélé à l’Acadie Nouvelle, à l’issue de la réunion du conseil municipal, qu’il prendra une décision finale, quant à son avenir politique, six mois avant les prochaines élections municipales, qui auront lieu le 11 mai 2020.

«Ça dépendra de la prochaine année. Je serai en mesure de fournir une réponse en décembre 2019 ou janvier 2020. Ce que je peux vous avancer pour l’instant, c’est que la prochaine année sera critique.»

La dernière année a été tumultueuse à Tracadie. Quatre nouveaux conseillers ont été élus en décembre, à la suite des démissions de Denis McLaughlin, Norma McGraw, André Saulnier et Raymonde Robichaud.

Le maire a aussi menacé de démissionner en février 2018 après avoir dénoncé une distribution de billets gratuits. Distribution qui avait, selon lui, placé certains élus municipaux en situation de conflits d’intérêts.

Assainissement des finances de la municipalité

Avec la nouvelle année qui s’amorce, M. Losier désire poursuivre l’assainissement des finances de la municipalité. De nouvelles mesures ont déjà été mises en place.

Tous les citoyens devront payer pour utiliser les infrastructures de la ville, comme l’aréna ou la piscine.

«En ce moment, on attend la liste de prix d’entrée et nous voterons sur la motion ensuite. Le conseil a mandaté l’administration afin de présenter cette liste rapidement», explique-t-il.

M. Losier souhaite surtout éviter de répéter les mêmes erreurs du passé.

«On ne veut pas présenter un autre budget avec des augmentations de taxes», a-t-il indiqué dans une entrevue téléphonique.

La vente du grand chapiteau – où se déroulent certaines activités estivales – a aussi été autorisée.

«C’est surtout le privé qui en profitait. Maintenant, on n’aura plus besoin de s’en occuper», a-t-il lancé.

Les demandes de dons ne seront plus acceptées et la Ville s’occupera, pour une dernière année, du déneigement du stationnement de l’église de Tracadie.

Nouveaux projets touristiques

Le maire se dit toujours prêt à développer de nouveaux projets touristiques, mais «selon les moyens de la ville», a-t-il a précisé.

«On en a déjà beaucoup demandé aux citoyens en haussant les taxes. Nous devons investir selon nos moyens. Par contre, si un investisseur étranger nous approche, on ne fermera pas la porte», mentionne-t-il.

Dans son rapport de début d’année, M. Losier explique aussi vouloir mieux aménager les pistes de ski, mais aussi améliorer les pistes d’accès pour les VTT et les motoneiges.

«On est un des seuls endroits de la région où ils ne disposent pas d’un accès direct aux complexes hôteliers et aux restaurants.»

Le maire Losier voit la gestion du grand projet de son prédécesseur, le développement d’un mégaparc commercial, le long de la route 11, au niveau de la sortie en direction de Rivière-à-la-Truite, d’un oeil différent.

«Les futures générations font maintenant une bonne partie de leurs achats en ligne et nous allons devoir nous adapter», a-t-il expliqué.