Nouvelle-Écosse: un agent de la GRC accusé d’agression sexuelle

L’organisme de surveillance de la police de la Nouvelle-Écosse annonce qu’un agent de la GRC a été accusé d’agression sexuelle et de voyeurisme à la suite d’un incident présumé lors d’une fête.

L’équipe d’intervention en cas d’incident grave a déclaré avoir été contactée le 17 décembre par la GRC du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse au sujet d’allégations voulant qu’un agent GRC qui aurait agressé une femme.

La police affirme que les incidents auraient eu lieu lors d’une soirée chez un autre agent de la GRC au petit matin du 16 décembre.

Le constable Yannick Frechette, membre du détachement de Meteghan, près de Yarmouth, comparaîtra devant le tribunal provincial de Yarmouth le 19 février.

L’organisme de surveillance de la police de la Nouvelle-Écosse est chargé d’enquêter sur tous les incidents graves impliquant la police en Nouvelle-Écosse.

L’enquête est mené par Felix Cacchione, directeur civil indépendant et ancien juge de la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse.