Edmundston: la disparition de Spot élucidée

Après quelques jours de recherches, les propriétaires du resto-bar Le Deck d’Edmundston ont finalement pu retrouver la trace de Spot, l’emblématique mascotte qui accueille les clients à l’entrée de l’établissement depuis 2003.

Sans doute un peu éméché après une soirée bien arrosée, un client a tout bonnement décidé de quitter les lieux en compagnie du Dalmatien grandeur nature fabriqué en acier.

La présence sur place de clients, du personnel, de caméras de surveillance et le poids de la statue n’ont pas refroidi les ardeurs de l’individu qui ne semblait pas enclin à vouloir rentrer seul à la maison le soir du larcin, le 18 janvier.

Si ce vol inusité n’a pas mené à une vaste enquête policière, il aura tout de même suscité maintes discussions sur les réseaux sociaux et à l’intérieur des murs de l’établissement licencié.

Il faut dire que Spot était un intime pour la direction du resto-bar et la clientèle. Les gens étaient attachés à l’animal qui était une véritable marque de commerce, a raconté Michael Plourde, un employé du resto-bar.

Après un avis de recherche lancé sur la page Facebook de l’établissement – qui stipulait que l’auteur du délit avait facilement été identifié -, Spot a été retrouvé quelques jours plus tard dans le stationnement d’une station-service adjacente.

La magie des médias sociaux venait à nouveau d’opérer.

«Il était dans un mauvais état, il faudra le remplacer», a expliqué Michael Plourde, qui fait des pieds et des mains depuis le vol afin de dénicher quelque part une statue identique.

L’auteur du méfait, qui a indiqué ne pas avoir le moindre souvenir des gestes qui lui sont reprochés, avait promis de rencontrer la direction du resto-bar en début de semaine.

Celle-ci a promis de ne pas le dénoncer aux autorités policières en échange d’excuses et d’une contribution financière pour l’achat d’une nouvelle mascotte.