Elle gagne le gros lot… et des menottes!

La joie de gagner un gros lot a été de courte durée pour une femme de Terre-Neuve, qui est désormais accusée d’avoir utilisé une carte de crédit volée pour acheter le billet chanceux.

La police de St. John a indiqué avoir examiné un portefeuille volé contenant des cartes de crédit qui auraient été utilisées dans la municipalité de Paradise.

La police a mentionné que l’un des achats consistait en un billet de loterie «qui a permis de gagner une grosse somme d’argent».

Lorsque la gagnante, âgée de 33 ans, s’est présentée pour réclamer le prix, elle a plutôt été arrêtée et accusée de possession de carte de crédit volée et de fraude.

Elle ne touchera pas à son gain, dont le montant n’a pas été divulgué.

Natalie Belliveau, porte-parole de Loto Atlantique, a déclaré qu’elle ne pouvait commenter, car l’affaire était devant les tribunaux. Mais elle a confirmé que la femme ne serait pas autorisée à conserver l’argent du prix, conformément à la politique de l’entreprise. «Nous vous informons que Loto Atlantique verse des prix seulement si les billets acquis légalement», a-t-elle déclaré dans un courriel.

«Le prix était de 50 000 $ et, en fin de compte, s’il n’est pas payé, ce montant ira au compte des prix non réclamés de Loto Atlantique et sera utilisé pour de futurs prix. Nous continuerons à surveiller la situation.»

Pour aggraver les choses, la police a déclaré que le conducteur de la voiture dans laquelle elle était arrivée, âgé de 46 ans, avait été accusé de conduite sans assurances et avec un permis suspendu, ce qui a entraîné la saisie de son véhicule.