Décès «inattendu» d’un patient au Centre Hospitalier Restigouche

Un patient du Centre Hospitalier Restigouche, à Campbellton, est décédé de manière inattendue au cours des dernières heures, a fait savoir le Réseau de santé Vitalité.

«Les employés de l’établissement ont constaté le décès ce matin et les procédures prévues ont été mises en place immédiatement afin d’informer la famille du patient ainsi que les autorités policières et le coroner.»

Une enquête est en cours afin de déterminer la cause exacte et les circonstances du décès.

En raison des lois sur la protection de la vie privée et des renseignements personnels des patients, le réseau ne peut dévoiler l’identité du patient et n’émettra pas d’autres commentaires sur le sujet.

Le Centre Hospitalier Restigouche est le principal établissement psychiatrique du Nouveau-Brunswick.

Le ministre de la Santé, Ted Flemming, a déclaré que la GRC et le coroner enquêtaient également sur le décès du patient.

Il note «que l’attention est davantage portée sur l’hôpital compte tenu des problèmes systémiques relevés par l’ombud».

Jeudi, l’ombud de la province a dévoilé un rapport qui révèle que les patients de cet établissement sont souvent victimes «d’actes de négligence, de violence et de traitements inacceptables». L’un de ses patients en serait même décédé prématurément.

Le rapport indique qu’il existe un «risque de sécurité permanent» pour les patients et le personnel, et affirme que le centre ne fournit pas de soins adéquats aux patients.