Éducation sexuelle: le nouveau curriculum sera prêt bientôt

Le nouveau curriculum d’éducation sexuelle sera prêt «très bientôt», selon le ministre de l’Éducation.

Dominic Cardy reconnaît que le programme actuel n’est pas suffisant.

Celui-ci présente peu, voire aucune, information relative à la pornographie, au consentement, à l’identité, à l’expression ou à la cyber sécurité sexuelle.

En effet, le contenu du curriculum n’a pas été révisé depuis 2005.

«C’est ridicule, a dénoncé Mr. Cardy. C’est même gênant que le programme n’ait pas été mis à jour depuis si longtemps.»

Le nouveau programme actualisera l’éducation sexuelle des jeunes Néo-Brunswickois.

À l’aube de cette modernisation, M. Cardy est revenu sur sa propre expérience sur les bancs de l’école. Entre autres, il se souvient du premier projet pilote, auquel il a lui-même participé lorsqu’il était en 8e année.

«Nous divisions les garçons et les filles en deux groupes et nous avions une conversation incroyablement inconfortable qui durait 15 minutes, a-t-il raconté. Les enseignants responsables de livrer ce sujet étaient même pigés au hasard, car personne ne voulait le faire.»

Depuis l’émergence des médias sociaux et d’internet, l’éducation sexuelle a plus d’importance que jamais. Le ministre soutient qu’il est donc important de s’y prendre correctement dans la planification du curriculum.

«Nous avons parcouru un long chemin, souligne M. Cardy. Mais il reste un long bout à faire.»

Le nouveau curriculum visera d’autant plus à sensibiliser les jeunes aux thèmes qui les touchent directement.

La date exacte du dévoilement n’a pas été confirmée, mais Mr. Cardy rassure les Néo-Brunswickois que l’attente ne devrait plus être longue.