Le DG de la Maison Nazareth de Moncton congédié

La Maison Nazareth de Moncton traverse une période de transition. Le directeur général du refuge, René Ephestion, a été remercié et remplacé par le président du conseil d’administration, Jean Dubé.

Selon ce qu’a appris l’Acadie Nouvelle, René Ephestion n’est plus à l’emploi du refuge. Il était entré en fonction l’été dernier, il y a quelques mois à peine.

Le président du conseil d’administration, Michel Cyr (un ancien policier qui travaille aujourd’hui chez Travail sécuritaire NB, à ne pas confondre avec l’un de ses homonymes qui a été président de la Société Nationale de l’Acadie) confirme que c’est bel et bien le cas.

En entrevue téléphonique, il indique que M. Ephestion a été avisé de la cessation de son emploi jeudi dernier.

«Le conseil d’administration voulait avoir une nouvelle direction pour des projets qu’on veut entamer dans un avenir assez rapproché», dit-il.
L’ex-député fédéral et provincial, Jean Dubé, qui était président du conseil d’administration de la Maison Nazareth jusqu’à la semaine dernière, a pris le relais sur une base intérimaire pour une période indéterminée.

En entrevue, M. Dubé, qui fait présentement carrière comme conseiller en services financier, explique qu’il a démissionné du conseil dès qu’un membre lui a parlé de la possibilité de devenir directeur général.

Il n’a donc pas été impliqué dans les discussions sur sa propre embauche et n’a pas participé à la rencontre lors de laquelle M. Ephestion a été avisé de la fin de son emploi au refuge.

«Je n’étais pas à la réunion et je n’ai pas vu la lettre, je n’ai pas vu au niveau des communications. Mais je pense que René avait d’autres chats à fouetter, comme on dit en bon français. Il était occupé avec la campagne électorale à la chefferie (du Parti libéral du N.-B.), je pense qu’il avait d’autres choses aussi», affirme Jean Dubé.

Il se donne comme objectif de continuer le travail effectué au cours des dernières années et de renflouer le bassin de bénévoles.

Du pain sur la planche

Jean Dubé ne manquera d’ailleurs pas de pain sur la planche prochainement.

L’édition 2019 du Trivthon de la Maison Nazareth, une importante activité annuelle de financement pour le refuge, aura lieu le 6 avril, au CEPS de l’Université de Moncton (campus de Moncton).

Il devra aussi composer avec la fermeture prochaine du nouveau refuge d’urgence pour sans-abris du centre-ville de Moncton.
«On travaille présentement sur un plan stratégique pour voir si on ne peut pas faire quelque sorte d’expansion pour donner de l’aide à ces gens-là», a expliqué Jean Dubé.

L’Acadie Nouvelle a contacté René Ephestion afin de recueillir ses commentaires, lundi.

Nous n’avons cependant pas eu de ses nouvelles avant l’heure de tombée.