Moncton: un homme laissé pour mort sur un trottoir

Un homme a été laissé pour mort sur un trottoir de Moncton au petit matin, lundi. La GRC traite l’affaire comme un homicide et est à la recherche d’un suspect.

Lundi matin, vers 1h15, des policiers se sont rendus sur la promenade Echo après avoir été informés qu’un homme blessé gisait sur la chaussée.

La victime, un Monctonien âgé de 45 ans, était grièvement blessé et est décédé sur les lieux. À ce point-ci de l’enquête, les policiers ne peuvent dire si une arme à feu a été utilisée non.

Une autopsie sera effectuée pour aider l’enquête policière et déterminer la cause exacte du décès.

«Certainement ça va nous aider à faire avancer l’enquête et confirmer la cause du décès de l’homme», a indiqué la caporale Jullie Rogers-Marsh, porte-parole de la GRC.

Un individu a été aperçu fuyant la scène. La police est à sa recherche.

«Il y avait un homme qui a été vu dans ce coin. On le cherche pour confirmer son identité. Peut-être qu’il est lié à l’homicide.

Malheureusement, on n’a pas eu de description», a souligné la policière.

La GRC demande donc l’aide de la population dans cette affaire. Les gens ayant aperçu l’homme ou ayant de l’information sur ce dossier peuvent contacter la police ou Échec au crime.

La promenade Echo est située dans une zone semi-industrielle où on trouve aussi plusieurs immeubles à logements. Les gens du secteur n’ont rien à craindre selon la GRC. Il s’agirait d’un événement isolé.

Par ailleurs, à quelques mètres de la scène de crime, un incendie a forcé l’évacuation d’une trentaine de résidents d’un immeuble à logements de la rue Norman.

«On ne croit pas que les deux incidents sont reliés», a avancé la caporale Rogers-Marsh.

Les pompiers ont été appelés vers 4h lundi matin. L’incendie a été rapidement maîtrisé. La Croix-Rouge a offert un hébergement d’urgence à 25 adultes et 4 enfants.