Budget: 5 changements qui pourraient vous toucher directement

Le gouvernement Higgs a présenté son premier budget annuel, mardi à Fredericton. L’Acadie Nouvelle l’a passé au crible. Voici cinq changements qui pourraient vous toucher directement.

Adieu la plaque d’immatriculation avant

C’est sans contredit l’un des changements qui seront les plus visibles aux quatre coins de la province. Dès avril, le gouvernement éliminera la plaque d’immatriculation avant. Le Nouveau-Brunswick se joindra donc aux Québec et aux trois autres provinces de l’Atlantique, qui exigent une seule plaque (à l’arrière du véhicule).

La route 11 élargie jusqu’à Bouctouche

Le gouvernement Higgs a décidé de changer son fusil d’épaule et souhaite maintenant terminer l’élargissement à quatre voies de la route 11 entre Cocagne et Bouctouche. Il avait annoncé l’annulation de ces travaux à la fin de 2018.

Il y a cependant un astérisque: la province ne passera de la parole aux actes que si le gouvernement fédéral –son partenaire financier principal– accepte l’abandon de la construction de ponts à quatre voies sur le tronçon, comme prévu initialement.

«Je ne vois pas le fédéral va s’en faire avec ça. (…) Je pense que c’est un bon compromis», a dit le ministre Ernie Steeves à ce sujet en point de presse.

Pas de hausse de taxes

Lors du dépôt du budget, il n’est pas rare de voir le gouvernement provincial annoncer l’augmentation d’un frais par ci et d’une taxe par là. Ce n’est pas le cas cette fois-ci. Le gouvernement Higgs a choisi de ne pas puiser davantage dans le portefeuille des contribuables et des entreprises en 2019-2020.

Retour d’un crédit d’impôt pour les diplômés

Le gouvernement Higgs a décidé de ramener le crédit d’impôt pour les frais de scolarité, aboli par les libéraux de Brian Gallant. Les personnes admissibles pourront en bénéficier lorsqu’ils produiront leur déclaration de revenus en 2020.

Quant au programme de frais de scolarité gratuit –un élément clé de l’approche du gouvernement précédent qui permet aux étudiants les moins bien nantis d’étudier gratuitement dans les universités et les collèges publics de la province, il est maintenu pour l’instant.

Bonne nouvelle pour ceux et celles qui fréquentent une institution postsecondaire privée; le gouvernement leur ouvrira les portes du programme de crédit d’impôt sur les droits de scolarité et du programme de droits de scolarité gratuits.

«On va mettre l’argent dans les mains des étudiants», a dit le ministre des Finances, Ernie Steeves.

Réduction des temps d’attentes pour certaines chirurgies

Vous attendez depuis une éternité de subir une chirurgie de remplacement du genou ou de la hanche? Bonne nouvelle; le gouvernement Higgs compte mettre le paquet pour que vous passiez au bistouri le plus vite possible.

Il reste maintenant à voir comment il va s’y prendre. Dans son discours, le ministre des Finances a affirmé que le gouvernement va travailler avec ses partenaires du domaine de la santé et réaliser les améliorations nécessaires.