Un puissant opioïde lié au décès d’une personne dans le Nord

Le puissant opioïde furanyl-fentanyl a été détecté chez une personne décédée récemment dans le Nord. La médecin-hygiéniste en chef dit craindre que cette drogue soit disponible dans la province.

La Dre Jennifer Russell a révélé l’information en point de presse, jeudi matin à Fredericton. Elle n’avait toutefois pas beaucoup de détails à donner sur le décès en question.

Tout ce que l’on sait pour l’instant, c’est qu’il est survenu dans le nord du Nouveau-Brunswick en 2019. La communauté et la date n’ont pas été dévoilées.

«La présence de cette drogue dans notre province est très dangereuse. Une dose d’un quart de milligramme peut entraîner la mort, et il est impossible pour les utilisateurs de détecter sa présence», a-t-elle affirmé.

Le furanyl-fentanyl est un puissant opioïde semblable au fentanyl. Il s’agit d’une substance synthétique beaucoup plus toxique que la morphine. Lorsqu’il est combiné au fentanyl, il devient plus puissant, a expliqué la Dre Russell.

Selon elle, cette drogue a été détectée dans le système de deux personnes décédées en 2017 au Nouveau-Brunswick. Cette année-là, 36 décès apparemment attribuables à une surdose d’opioïdes ont été rapportés dans la province, dont sept étaient liées au fentanyl ou à des substances analogues.