Feu vert à la construction d’une nouvelle coopérative à Paquetville

Les membres de la Coopérative de Paquetville appuient massivement la construction d’une nouvelle épicerie dans la municipalité.

Lundi soir, plus de 200 personnes ont assisté à une réunion pour prendre connaissance du projet d’environ 3 millions $, qui a ensuite été soumis à un vote. Selon Jacques Vienneau, directeur général de la coopérative, 213 membres ont voté oui. Trois personnes s’y sont opposées.

«On peut dire que l’appui a été massif. Le fait d’attirer plus de 200 personnes à une réunion d’une coop de notre taille, c’est beaucoup. Ordinairement, nos réunions attirent une centaine de personnes.»

La direction de la coopérative envisage de construire le nouveau magasin d’alimentation de 10 000 pieds carrés sur un terrain acquis l’an dernier, situé sur la rue du Parc. Une piste de marche s’y trouve actuellement, mais les résidents de la municipalité pourront continuer de faire de l’exercice. Une nouvelle piste a été aménagée récemment près de l’école Terre-des-Jeunes.

«La nouvelle épicerie sera un peu plus petite que le magasin actuel. En fait, on élimine un peu d’espace d’entreposage. Dans le nouvel édifice, l’entreposage va se faire en hauteur.»

L’idée de remplacer le magasin actuel, situé à côté de l’église, fait son chemin depuis une dizaine d’années. Au départ, des plans d’agrandissement ont été développés avec l’ancienne Coop Atlantique, mais la faillite de cette entreprise en 2015 a chamboulé les plans en cours de route.

Il y a quelques années, la direction a abordé la question avec Sobeys Québec, le nouveau fournisseur. Après une visite avec des responsables de Sobeys et des ingénieurs, il est devenu évident qu’il fallait remplacer le magasin, explique Jacques Vienneau.

«L’édifice est encore très solide, mais le système de réfrigération est rendu à sa fin de vie. L’équipement et les chambres froides en arrière aussi. Pour rendre le bâtiment existant aux normes actuelles de construction, ça coûterait presque la même chose que d’en construire un nouveau. Ça serait un projet majeur.»

M. Vienneau a confiance que la nouvelle épicerie sera rentable en peu de temps. La Coopérative de Paquetville réalise des ventes hebdomadaires d’environ 120 000$ et ne traîne aucune dette. Pour que la nouvelle épicerie soit viable, la coopérative devra légèrement augmenter les ventes pour qu’elles atteignent entre 125 000$ et 130 000$ par semaine.

«On a eu des volumes de vente dans le passé qui nous permet de croire que Paquetville a les moyens de faire vivre un nouveau magasin.»

Pour financer le projet, des demandes d’emprunts ont été faites auprès d’institutions financières. Sobeys agira également en tant que partenaire d’affaires.

Si tout se déroule comme prévu, les appels d’offres seront lancés cet été et les travaux pourraient commencer cet automne. La nouvelle coopérative pourrait accueillir ses premiers clients en mars 2020.