Agression sexuelle armée dans la Péninsule: audience ajournée

Étienne Roussel, accusé d’agression sexuelle armée, sera de retour devant la Cour provinciale de Caraquet le 7 mai à 11h. Les résultats d’un rapport d’évaluation psychiatrique déterminant si l’homme de la Péninsule acadienne est criminellement responsable des gestes allégués seront présentés à ce moment.

Le rapport devait initialement être présenté lundi en début d’après-midi, mais l’affaire a été ajournée à la demande de la défense. Une interdiction de non-publication a été imposée sur le contenu du rapport. Une autre interdiction de publication interdisant de publier des détails pouvant identifier la partie plaignante a déjà été ordonnée par la juge Johanne-Marguerite Landry.

Il y a quelques semaines, une première évaluation psychiatrique a déterminé que l’homme de la Péninsule acadienne pouvait être jugé criminellement responsable des faits reprochés.

M. Roussel a été arrêté en février. Il est actuellement en détention au centre correctionnel de Dalhousie.