Le demi-marathon de Saint-François aura lieu malgré la pénurie de bénévoles

Les festivités du demi-marathon de Saint-François seront de retour dans le Haut-Madawaska à la fin de la saison estivale.

L’événement, qui peut se targuer d’être l’un des plus anciens festivals toujours en activités au Nouveau-Brunswick, se tiendra du 29 aout au 1er septembre.

Les organisateurs espèrent attirer 3000 visiteurs dans le cadre des nombreuses activités qui se dérouleront en 2019 sous le thème «Apporte té clik, pis té clak… on t’attend au 44!».

Un tout nouveau comité organisateur veille aux destinées du 44e demi-marathon de Saint-François, frappé récemment à son tour par la pandémie de manque de bénévoles qui a touché bon nombre de festivals et d’organismes culturels de la province au cours des derniers mois.

Alain et Jacob Morneault auront la tâche de coprésider et d’organiser l’événement qui est bien présent depuis quelques décennies dans le cœur des gens de la communauté de Saint-François-de-Madawaska et des alentours.

«C’est un gros défi qui nous attendait, mais il fallait redonner à notre communauté et garder en vie cet événement qui est unique et qui est apprécié par les gens d’ici», a expliqué Jacob Morneault.

Différentes courses, dont le demi-marathon de 21,1 km, seront à l’affiche du festival le 1er septembre. Les organisateurs espèrent attirer près de 200 participants du Nouveau-Brunswick, du Maine et du Québec pour cet ultime événement qui est à nouveau sanctionné par l’organisme Course Nouveau-Brunswick.

Puisque les festivités sont loin de se limiter à la simple course à pied, une brochette d’artistes d’ici et d’ailleurs a été invitée à prendre part aux célébrations.

Irvin Blais, le groupe Beatz et la formation Viral assureront le volet musical durant l’événement, tout comme les participants au concours musical Battle of the Bands qui sera proposé par l’organisme Succès jeunesse Madawaska.

Des activités pour les enfants, le couronnement de Miss Madawaska et le grand défilé annuel figurent également à la programmation de l’événement.

«On espère attirer les gens qui veulent terminer leur saison de course en beauté et permettre aux familles de célébrer et de s’amuser avant le retour au travail et en classe», de dire le coprésident du demi-marathon de Saint-François.