Le prix de l’essence continuera de grimper en flèche

Les conducteurs du Nouveau-Brunswick n’auront pas de répit à la pompe cette semaine. Une autre augmentation – une 11e en 10 semaines – est prévue jeudi matin.

Dan McTeague, analyste chez Gasbuddy, prédit une hausse de 4 cents des prix à la pompe au Nouveau-Brunswick et dans l’ensemble des Provinces atlantiques, d’ici la fin de la semaine.

Des calculs effectués par l’Acadie Nouvelle à partir de données du marché NYMEX laissent prévoir, de leur côté, une hausse de 2 à 3 cents le litre.

La Commission de l’énergie et des services publics du Nouveau-Brunswick établit de nouveaux prix maximums des produits pétroliers chaque jeudi à 0h01. D’ici là, le prix maximum de l’essence ordinaire libre-service est 130,2 cents le litre.

Si le prix augmente effectivement de 4 cents le litre, comme le prédit M. McTeague, ils atteindront leur niveau le plus élevé en près d’un an. La semaine du 24 mai 2018, le litre de sans-plomb avait atteint 135,2 cents le litre.

Le record est de 142,7 cents le litre, marque établie en avril 2014.

Il y a à peine deux mois, le prix de l’essence était 104,1 cents le litre. Le propriétaire d’un véhicule ayant un réservoir d’essence de 50 litres paie 13,05$ de plus pour faire le plein à l’heure actuelle.

Selon M. McTeague, les prix pourraient hausser davantage dans les prochaines semaines.

«Alors que le prix moyen de l’essence au Canada dépasse le niveau d’il y a un an, il y a des signes troublants comme quoi elle sera encore plus dispendieuse alors qu’on fait la transition vers le mélange d’essence d’été.»

Les prix les plus bas de l’essence au Nouveau-Brunswick, mardi avant-midi selon Gasbuddy, sont aux postes d’essence de Costco de Moncton et Fredericton, à 118,9 et 119,9 cents le litre, respectivement. Les prix les plus élevés, toujours selon Gasbuddy, sont dans l’ouest et le nord-est de la province, où certaines succursales affichent des prix de presque 130 cents le litre.

Le prix moyen de l’essence au Nouveau-Brunswick est 126,8 cents le litre, ce qui est légèrement au-dessus de la moyenne nationale de 126,2 cents le litre. Les prix les plus bas sont en Ontario, à 120 cents le litre en moyenne, et les plus élevés sont en Colombie-Britannique, à 137,4 cents le litre.

Les prédictions sur l’essence ne tiennent pas compte de facteurs imprévisibles comme des phénomènes météorologiques graves et des changements soudains du prix du pétrole sur les marchés mondiaux. Elles ont été établies en se servant des données les plus récentes disponibles. Elles doivent néanmoins être considérées avec prudence.

Les données du marché NYMEX ont été obtenues sur le site internet barchart.com.