Tracadie: les dons affluent et l’espoir renaît pour l’Atelier La Fabrique

L’Atelier La Fabrique, à Tracadie, n’est pas encore sorti du bois, mais la mobilisation de la communauté porte ses fruits. Des dons permettront à l’organisme, qui vient en aide aux adultes avec des déficiences intellectuelles, de poursuivre ses activités pendant au moins quelques mois. Plusieurs autres activités sont prévues pour assurer sa survie à long terme.

Il y a quelques semaines, Martina Godin, directrice générale de La Fabrique, a lancé un cri de coeur sur Facebook.

Devant de graves problèmes financiers, l’organisme comptait les semaines avant sa fermeture. De plus, le bâtiment, situé sur le chemin Rivière-à-la-Truite, a besoin d’être rénové.

L’Atelier La Fabrique reçoit une subvention annuelle d’environ 147 000$ du gouvernement provincial, mais ce montant ne suffit pas à couvrir l’ensemble des besoins. Pour bien fonctionner, l’organisme a besoin de trouver des revenus supplémentaires d’environ 25 000$ par année.

Auparavant, La Fabrique pouvait compter sur les revenus des produits fabriqués par les quelque 19 bénéficiaires du centre, mais les ventes sont à la baisse et les coûts d’exploitation augmentent.

Il y a quelques semaines, un comité de sauvegarde a été formé et de nombreuses personnes ont mis l’épaule à la roue pour venir en aide à l’organisme.

«Les gens ont commencé à nous aider avec des dons. Grâce à eux, on sera en mesure de traverser le mois d’avril. Le pire est passé. L’espoir est repris», dit Martina Godin.

En plus de dons individuels, au cours des dernières semaines, les recettes de la soirée de musique et d’humour avec Euclide McLaughlin et ses musiciens ont été versées à La Fabrique. Une session de yoga a aussi été mise sur pied par Brigitte Breau, qui enseigne cette discipline dans la Péninsule acadienne. Un montant de 572$ a été remis à l’organisme.

De son côté, le conseiller municipal Brian L. Comeau a créé une collecte de fonds sur le site Go Fund Me. Un montant de 585$ a été récolté depuis le 3 avril.

«Les gens font toutes sortes de petites choses pour nous aider à nous organiser avec notre budget de fonctionnement et notre bâtiment.»

Parmi les activités à venir figurent le Méga Jamboree pour la sauvegarde de l’Atelier La Fabrique prévu le 19 mai au Centre de curling.

L’entreprise A&R Musik, qui célèbre son 27e anniversaire en juin, a également promis de verser les profits de cette activité à La Fabrique.

«Après le Jamboree, on verra comment on va pouvoir s’organiser.»

«Ça se mobilise. Il y a de l’espoir. On sait que la population de la Péninsule acadienne se tient ensemble, surtout lorsqu’il est question d’aider les plus démunis.»